Vous êtes ici : Accueil > Ma Ludothèque > Jeu platô

Collection

Ludothéque - Amis (Juan Ramon Pekor) - Amis (Taluva) - Amis (vazkor)

Matériel

- Cartes - Jetons

Genre

Familial + - Coopératif - Mémoire

Auteur

Antoine Bauza

Éditeur

Cocktail Games

Année de parution

2013

Prix : 10.00 €

Langue : VF

Board Game Geek : Lien

Durée d'une partie : 00:30

Joueurs minimum : 2

Joueurs maximum : 5

Difficulté : 10 / 20

Chance : 12 / 20

Interaction : 16 / 20

Matériel : 11 / 20

Stratégie : 14 / 20

Hanabi

Extension(s)

Avalanche de couleurs

Matériel

Note : pour chacun des 5 couleurs des cartes, la distribution des valeurs est : 1, 1, 1, 2, 2, 3, 3, 4, 4, 5. Pour résumer, le jeu comprend trois cartes de valeur 1, deux cartes de valeur 2, deux cartes de valeur 3, deux cartes de valeur 4 et une seule carte de valeur 5.

But du jeu

Hanabi est un jeu coop&eactue;ratif, c'est-à-dire un jeu dans lequel les joueurs ne s'affrontent pas mais font équipe pour atteindre un objectif commun.

Ils interprètent ici des artificiers distraits qui ont mélangé par mégarde les poudres, mèches et fusées d'un grand feu d'artifice. La représentation va commencer et c'est un peu la panique. Il leur faudra s'entraider pour que le feu que le spectacle ne tourne pas à la catastrophe !

Le but des artificiers est de composer 5 feux d'artifice, un de chaque couleur (blanc, rouge, bleu, jaune, vert) en constituant des suites croissantes (1, 2, 3, 4, 5) avec des cartes de même couleur.

Préparation du jeu

Placez les 8 jetons bleus dans le couvercle de la boîte et les 3 jetons rouges juste à côté de celui-ci.

Mélangez les 50 cartes pour former une pioche, face cachée. Distribuez une main de cartes à chaque joueur :

Important : les joueurs ne doivent pas regarder les cartes qui leur ont été distribuées ! Ils les prennent en main de manière à ce que les autres joueurs puissent les voir mais pas eux-mêmes (à l'envers donc !). Ils ne peuvent, en aucun cas durant la partie, regarder leurs propres cartes. Il en va de leur honneur et de leur réputation de maîtres artificiers.

La partie

Le joueur qui possède les vêtements les plus colorés commence la partie.

Les joueurs jouent ensuite à tour de rôle, dans le sens des aiguilles d'une montre. Quand vient son tour, un joueur doit accomplir une et une seule des trois actions suivantes (passer son tour n'est pas autorisé) :

  1. Donner des informations
  2. Défausser une carte
  3. Jouer une carte

Note : Lors du tour d'un joueur, ses coéquipiers n'ont pas le droit de faire des commentaires ou de l'influencer.

1. Donner une information

Pour accomplir cette action, le joueur doit retirer un jeton bleu du couvercle de la boîte (il le place à côté, avec les jetons rouges). Il peut alors donner une information à un coéquipier sur les cartes que celui-ci tient en main.

Important : Le jouer indique clairement - en les montrant du doigt - où se trouvent les cartes sur lesquelles il donne une information.

Trois types d'informations sont possibles :

Important : Le joueur doit donner une information complète : si un joueur a deux cartes vertes, l'informateur ne peut pas en désigner une seule !

Remarque : Si le couvercle de la boîte ne contient aucun jeton bleu, cette action ne peut pas être effectuée. Le joueur doit obligatoirement en effectuer une autre.

2. Défausser une carte

Accomplir cette action permet de remettre un jeton bleu dans le couvercle de la boîte. Le joueur défausse une carte de sa main et la place dans la défausse (à côté de la boîte face visible). Il pioche ensuite une nouvelle carte, sans la regarder et l'ajouter à sa main.

Remarque : Si tous les jetons bleus sont dans le couvercle de la boîte, cette action ne peut pas être effectuée. Le joueur doit obligatoirement en effectuer une autre.

3. Jouer une carte

Le joueur prend une carte de sa main et la pose devant lui.

Deux cas de figure se présentent alors :

Il pioche, ensuite, une nouvelle carte, sans la regarder et l'ajouter à sa main. Le joueur doit piocher une carte après en avoir jouer une, de manière à toujours avoir le même nombre de cartes en main durant toute la partie.

Composition des feux d'artifice

Bonus pour un feu complet

Quand un joueur termine un feu d'artifice - c'est-à-dire qu'il pose la carte de valeur 5 - il remet un jeton bleu dans le couvercle de la boîte. Cet ajout est gratuit, le joueur n'a pas à défausser une carte. Si tous les jetons bleus sont déjà dans la boîte, ce bonus est perdu.

Fin de partie

Une partie d'Hanabi peut se finir de 3 façons :

Une fois ce dernier tour de table accompli, la partie s'achève et les joueurs peuvent alors déterminer leur score.

Score

Pour calculer leur score, les joueurs font la somme de la carte de plus haute valeur de chacun des 5 feux d'artifice. Leur performance artistique est évaluée grâce à l'échelle de référence de la Fédération Internationale des Artificiers :

PointsQualité de la prestation.
5 ou -Horrible, huées de la foule...
6 - 10Médiocre, à peine quelques applaudissements.
11 - 15Honorable, mais ne restera pas dans les mémoires.
16 - 20Excellent, ravit la foule.
21 - 24Extraordinaire, restera gravée dans les mémoires !
25Légendaire, petits et grands sans voix, des étoiles dans les yeux.

Conseils

Voici quelques recommandations qui vous aideront.

Communiquer dans Hanabi

Hanabi repose sur la communication (et la non-communication) entre les joueurs. Si vous suivez les règles à la lettre, vous ne pouvez communiquer avec vos coéquipiers que lorsque vous leur donnez une information en dépensant un jeton bleu. Toutefois, vous êtes invités à jouer de la manière qui vous est la plus agréable : fixez vous-même vos règles en matière de communication. Vous pouvez par exemple autoriser des remarques telles que "Moi, je ne sais toujours rien de mon jeu" ou bien "Tu te souviens de ce que tu as en main ?".

Variante "Bouquet final" pour les experts

La partie ne prend plus fin dans le tour suivant la pioche de la dernière carte. Elle se produit jusqu'à la défaite des joueurs (3 jetons rouges dans le couvercle de la boîte / une carte indispensable a été placée dans la défausse) ou jusqu'à la victoire totale (tous les feux d'artifice sont complétés). Les joueurs peuvent donc se retrouver avec moins de cartes en main à la fin de la partie et l'échelle de score n'est pas utilisée : le feu d'artifice doit être parfait ou c'est la défaite !

Variante "chorégraphie minutée"

Au moment de jouer une carte pour faire progresser un feu d'artifice, le joueur actif peut annoncer quelle couleur sa carte vient compléter :

Les joueurs restent libres de formuler cette précision ou pas, en connaissant les risques encourus !