Vous êtes ici : Accueil > Ma Ludothèque > Jeu platô

Collection

Auteur

Thomas Lehmann

Éditeur



Année de parution

2011

Prix : 11.00 €

Langue : VF

Lien Board Game Geek

Durée d'une partie : 00:30

Joueurs minimum : 2

Joueurs maximum : 5

City (The)

    

Les critiques du jeu

Note globale : 12 / 20

Interaction 4 / 20 - Difficulté 10 / 20 - Matériel 9 / 20 - Stratégie 11 / 20 - Chance 10 / 20

Rico the Hobbit

Voici du Race for the Galaxy (RFTG) light. En découvrant le jeu, on retrouve une mécanique qui est le cœur de RFTG : le paiement des cartes en main pour en poser d'autres. The City est un jeu de Tom Lehman, le papa de RFTG. Le concept est de développer une ville en posant des cartes. Le jeu est assez simple. À son tour, on choisit une carte de sa main que l'on pose face cachée. Lorsque tous les joueurs ont choisi leur carte, on la révèle et on paye le coût qui est indiqué en haut, coût qui va de 0 à 8 cartes à défausser de sa main en sachant que plus la carte coute cher, plus elle est intéressante. On peut aussi prendre, une fois dans la partie, un Architecte qui est une carte bonus. Si le joueur ne pose pas de cartes, il prend les cinq premières cartes de la pioche et en garde une en main. Certaines cartes ont des effets pour réduire le coût de certaines cartes, de permettre de poser, durant les manches suivantes, certaines cartes qui sont conditionnées à la pose de certaines cartes pour être jouées. En bas de chaque carte, deux pouvoirs sont présents : un pouvoir de pioche et les points de victoire. Suite à la pose des cartes, chaque joueur pioche une carte et ajoute tous les effets de pioche de ses cartes. En fin de manche, chaque joueur additionne les points de victoire présents sur ses cartes et les accumumlent d'une manche à l'autre. Le premier qui atteint ou dépasse 50 points de victoire a gagné la partie.

Le jeu se révèle assez simple, peu de pouvoirs sur les cartes, peu d'icônes, pas d'interaction entre les joueurs. En effet, chacun construit sa ville dans son coin sans s'intéresser au jeu des autres en espérant faire plus de points que les autres. Le jeu est uniquement une course à l'optimisation des points de victoire. Certaines cartes peuvent permettre de se combiner entre elles et offrir ainsi un développement plus rapide. Il est, du coup, difficile de rattraper son retard dès lors qu'un des joueurs a pris une bonne avance. The City peut-être une bonne étape pour initier aux mécaniques de "gestion de main" mais est, à mon goût trop basique. Le fait d'avoir connu RFTG auparavant n'aide sans doute pas à apprécier The City à sa juste valeur.

Interaction 4 / 20 - Difficulté 10 / 20 - Matériel 9 / 20 - Stratégie 11 / 20 - Chance 10 / 20