Vous êtes ici : Accueil > Ma Ludothèque > Jeu platô

Collection

Ludothéque

Genre

Familial

Éditeur

Libellud

Année de parution

2008

Prix : 30.00 €

Langue : VF

Board Game Geek : Lien

Durée d'une partie : 00:30

Joueurs minimum : 3

Joueurs maximum : 6

Difficulté : 5 / 20

Chance : 8 / 20

Interaction : 16 / 20

Matériel : 12 / 20

Stratégie : 8 / 20

Dixit

Extension(s)

2

Mise en place

Chaque joueur choisit un lapin et le place sur la case 0 de la piste de score. On mélange les 84 images et on en distribue 6 à chaque joueur. Le reste des images constitue la pioche.

Attention : les images piochées ne doivent pas être vues par les autres joueurs.

Déroulement de la partie

Le Conteur

L’un des joueurs est le conteur pour le tour de jeu. Il examine les 6 images qu’il a en main. À partir de l’une d’entre elles il élabore une phrase et l’énonce à haute voix (sans révéler sa carte aux autres joueurs).

La phrase peut prendre des formes différentes : être constituée d’un ou plusieurs mots ou même se résumer à une onomatopée. Elle peut être inventée ou bien emprunter la forme d’œuvres déjà existantes (extrait d’une poésie ou d’une chanson, titre de film ou autre, proverbe, etc.).

Désignation du premier conteur de la partie : le premier joueur ayant trouvé une phrase annonce aux autres qu’il est le conteur pour le premier tour de jeu.

Remise des cartes au conteur

Les autres joueurs sélectionnent parmi leurs 6 images celle qui leur semble illustrer au mieux la phrase énoncée par le conteur. Chacun donne ensuite l’image qu’il aura choisie au conteur, sans la montrer aux autres joueurs.

Le conteur mélange les images recueillies avec la sienne. Il les dispose au hasard face visible sur la table. La carte disposée le plus à gauche sera la carte 1, puis la 2, etc..

Retrouver l’image du conteur : le vote

Le but pour les joueurs est de retrouver l’image du conteur parmi toutes les images exposées. Chaque joueur vote en secret pour l’image qu’il pense être celle du conteur (ce dernier ne participe pas). Pour cela il pose le carton vote correspondant à l’image choisie face cachée devant lui. Lorsque tout le monde a voté, on dévoile les votes de chacun. On les dispose sur les images qu’ils désignent. C’est le moment pour le conteur de révéler quelle était son image.

Attention : en aucun cas on ne peut voter pour sa propre image !

Décompte des points

Les joueurs avancent leur pion lapin sur la piste de score d’autant de cases qu’ils ont gagné de points.

Fin du tour

Chaque joueur complète sa main à 6 images. Le nouveau conteur est le joueur situé à la gauche du précédent (et ainsi de suite dans le sens des aiguilles d’une montre pour les autres tours de jeu).

Fin de la partie

Le jeu s’arrête lorsqu'un joueur a accumulé au moins 30 points, il est désigné vainqueur.

Variantes de jeu

Jeu à 3 joueurs

Les joueurs ont sept cartes en main au lieu de six. Les joueurs(hormis le conteur) donnent chacun deux images (au lieu d’une seule). On trouve ainsi 5 images exposées, il faut toujours retrouver celle du conteur parmi elles.

Décompte

Lorsqu'un seul joueur retrouve l'image du conteur, tous les deux marquent quatre points au lieu de trois.

Mimes ou Chansons

Dans cette variante, le conteur a la possibilité, au lieu d'énoncer une phrase, de fredonner un air de chanson ou de musique que lui inspire l'image, ou bien de faire un mime, en lien avec l'image. Les autres joueurs comme pour la phrase cherchent dans leur jeu l'image que leur évoque cet air ou le mime, et essaieront ensuite de retrouver la carte du conteur. Le comptage ne change pas.

Conseils de jeu

Si la phrase du conteur décrit de façon trop précise son image, tous les joueurs la retrouveront facilement et dans ce cas il ne marquera pas de point. A l'inverse, si sa phrase n'a que peu de rapport avec son image, il est probable qu'aucun joueur ne vote pour sa carte, et là aussi il ne marquera aucun point ! Le défi pour le conteur est donc d’inventer une phrase ni trop descriptive, ni trop abstraite, de sorte qu'il y ait des chances pour que seulement quelques joueurs retrouvent son image. Au début ce n'est peut-être pas évident, mais vous verrez après quelques tours de jeu, l'inspiration vient plus facilement !