[AU] Partie du 17 février 2021 - N°26 - 12 Lothron 1640

Campagne dans les Terres du Milieu

[AU] Partie du 17 février 2021 - N°26 - 12 Lothron 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Dim 21 Fév 2021 12:05

Le 12 de Lothron de l'an 1640

Après un bon repos et un très bon petit-déjeuner, les quatre compagnons se réunissent pour évoquer leurs projets en particulier la rencontre prévue le 1er de Norui à Bree et le voyage de retour jusqu'à Bree. Ils décident de voir avec Fortimbras pour la construction d'une charrette et l'achat de chevaux. Il estime, si la communauté reste plusieurs jours à Souche, qu'il serait possible avec les Hobbits du clan de construire un chariot. Fortimbras pourrait obtenir du bois avec le clan Touque qui vit également dans le village. Certains de la famille Touque lui doivent une faveur, il n'aura donc aucun mal à avoir le bois nécessaire pour la construire par contre, il n'a aucune notion du temps nécessaire pour le fabriquer. Les quatre compagnons se mettent d'accord sur la taille du chariot et des besoins spécifiques. Fortimbras évoque le fait qu'il va falloir payer Guildon, le charron du village pour réaliser une partie du châssis en particulier les roues et l'essieu. Il peut obtenir dans la journée du 12, la réponse de Guildon pour le projet de chariot et il devrait pouvoir trouver des chevaux d'ici deux jours en allant en dehors de Souche. Tirash estime qu'il faudrait plusieurs écus d'or pour négocier un cheval de trait.

Dans la matinée, Fortimbras va négocier auprès de Guildon le travail pour réaliser la base du chariot. Il faudrait dépenser 15 pièces d'argent pour l'artisan et 10 autres pièces d'argent pour le harnais d'attelage. Fànaviryan va financer le montage du chariot avec ses 15 pièces d'argent. Après l'accord, Fortimbras retourne avec l'argent voir Guildon qui va, en début d'après-midi, se mettre au travail. L'homme s'absente régulièrement, entretien des pauses régulières et ne met pas une énergie très vive dans le travail prévu.

Daëgon va préparer la lettre à Golasgil en fin de matinée. Tirash et Fànaviryan se reposent. Selenia vient régulièrement apporter des soins aux deux blessés en particulier auprès de l'Elfe. Fànaviryan va prendre le temps, durant l'après-midi d'écrire une lettre à Alinna pour lui raconter l'expédition de la compagnie de l'Aurore Écarlate depuis son départ de Lézeau. Pendant la journée, Selenia va également faire le tour du village et va rencontrer Omia, la guérisseuse humaine du village, une dame assez âgée ayant un sacré mal de dos. Après s'être présentée, elle va demander à Omia ses conseils pour chercher des plantes de soins autour du village et dans la région mais la vieille dame ne lui donne pas d'indications très précises. La guérisseuse hobbite, Rénie, est une jeune guérisseuse qui débute après la mort de sa mère et est plutôt en demande de conseils et ne va pas donner beaucoup de conseils à Selenia. Elle va ensuite trainer dans le village et quelques vieux villageois vont finir par lui indiquer des coins dans les bois aux alentours où elle pourrait y trouver quelques plantes. La dunéenne revient régulièrement à la maison de la compagnie pour surveiller l'évolution de la blessure de l'elfe et, à chaque fois, lui rappelle qu'il serait préférable qu'elle se repose au lieu d'écrire une lettre.

La soirée va se passer dans une relative quiétude. Les habitants sont dans leurs foyers. Mina va venir apporter à la compagnie leur repas composé d'une soupe de légumes, d'une belle tranche de pain avec du lard, d'une portion de frites et d'une pomme. Chacun va ensuite se mettre au lit.

Le 13 de Lothron de l'an 1640

Après le réveil et le petit-déjeuner, Fànaviryan va demander à Tirash de pouvoir consulter son poignard pendant la journée pour essayer d'y déceler des signes. L'elfe se rappelle des propos de Sidhellion et du conseil d'apporter la lame à Elrond à Fondcombe. Tirash est d'accord et va lui apporter en tout début de matinée sa lame en lui indiquant :
- "Tu as appris des choses sur ma dague ?"
- "Apparemment, ta lame aurait des propriétés et forcément doit exprimer une histoire mais il faudrait que je puisse m'en imprégner."
- "C'est-à-dire des propriétés ?"
- "Supérieure à une arme d'une très bonne qualité, forcément, une forge qui correspond à une identité d'un grand Maître et après, pour le porteur, ça va être plus compliqué... mais ça permettrait de mieux cerner son origine."
- "Oui, je peux te la confier pour la journée. De toute manière, tu ne vas aller loin..." dit-il en lui confiant sa lame en lui précisant : "tu fais attention, tu ne la laisses pas trainer, tu sais que j'y tiens beaucoup !!"
- "Je la laisse à côté de moi pour justement mieux ressentir toutes les vibrations qu'elle peut encore contenir."

Fànaviryan va ainsi passer la journée à observer la lame, sa forme, ses effets à la lumière, à l'ombre et va finir par y déceler, à des moments qu'elle n'arrive pas à expliquer, des changements dans la réaction de l'arme à la lumière comme si l'arme devenait translucide.

Selenia va, de son côté, faire un tour en forêt et va ainsi réussir à récolter quelques plantes qu'elle va pouvoir appliquer sur les blessures de Tirash et Fànaviryan. Elle va, ensuite, passer la journée avec les Hobbits dans leurs travaux agricoles. Elle va ainsi aider au tri des pommes de terre et à la préparation de la terre.

Tirash va pendant la journée, se promener dans le village. Il essaye de rencontrer Milon mais celui-ci ne va sortir de chez lui. Tirash constate que les Hobbits du clan Sanglebouc se sont mis au travail et ont commencé avec Guildon à récupérer les planches, les clous et tout le matériel nécessaire à la fabrication du chariot. Il vient observer le travail réalisé mais se sent vite fatigué avec le bruit et l'agitation autour de lui. Il retourne dans la maison faire une sieste non loin de Fànaviryan qui se repose la lame près d'elle.

Daëgon va passer la journée avec Guildon et les hobbits qui travaillent au chariot. Il va échanger, discuter avec eux et passer du temps à faire connaissance avec le clan Sanglebouc.

Le soir, Selenia passe en revue les pansements et constate que la blessure de Daëgon au crâne s'est un peu infectée. Elle doit prendre du temps pour soigner l'infection. Voyant que son compagnon Dùnedain ne va pas être en état de voyager jusqu'au pont des Arbalètes, elle va voir Fortimbras chez lui et lui demande :
- "Est-ce qu'il y a des voyageurs qui remontent jusqu'au pont des Arbalètes dans les deux-trois jours ?"
- "Demain non, mais après-demain oui. Des cousins vont aller voir leur famille à Bree. Ils ne vont pas revoir aussitôt dans le coin mais si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas."
- "S'ils partent suffisamment tôt dans la journée, je veux bien les accompagner jusqu'au pont des Arbalètes."

Le 14 de Lothron de l'an 1640

Selenia va effectuer les mêmes tâches que la veille en prenant un peu plus soin de la blessure de Daëgon qui lui va se reposer.

Fànaviryan va, de nouveau, passer du temps à observer la dague de Tirash tout en prenant du temps pour se reposer.

Tirash essaye d'entrer en contact avec Milon mais il est toujours à la maison.

Le 15 de Lothron de l'an 1640

Le matin, très tôt, Selenia accompagnée des cousins de Fortimbras partent sur la route vers le nord en direction du pont du Brandevin. La journée, avec un beau soleil, va être agréable. La famille Sanglebouc va évoquer sa famille pendant une grande partie du voyage qui va être ponctué de nombreuses pauses pour prendre manger. En fin d'après-midi, la famille et Selenia arrivent au pont du Brandevin.

Tirash lors de sa promenade du matin va croiser Mina et son fils Milon. Il interpelle la mère Sanglebouc :
- "Puis-je vous demander de prendre un peu de temps pour parler avec Milon de ses aventures de ses derniers jours ?"
- "Bien sûr, une heure maximum. J'ai besoin d'avoir mon fils." dit Mina avec un aimable sourire.
- "Bonjour Milon, tu vas bien ?" demande Tirash d'une voix douce à Milon.
- "Oui, ça va" répond Milon d'une voix discrète en levant la tête.
- "Tu veux jouer avec moi ?"
- "Oui" répond Milon surpris.
- "J'ai un petit jeu avec des pierres à lancer. Je te montre ?"

Tirash va alors expliquer à Milon son jeu tout en restant à proximité de la maison de Fortimbras. Mina vient régulièrement observer le jeu et va apporter, au bout d'une heure, un gâteau et de l'eau sucrée. Après plusieurs minutes de jeu, Tirash essaye d'engager la conversation avec Milon :
- "Est-ce que tu voudrais me parler un petit peu de ce qui t'es arrivé, il y a quelques jours ?"
- "Oui, je peux..."
- "Je voudrais savoir si tu te souviens de ton besoin d'être allé dans la forêt. Pourquoi as-tu décidé d'aller dans la forêt comme ça tout d'un coup ?"
- "Je voulais revoir l'endroit où j'avais vu des bouteilles. Je m'étais senti bien la première fois et là, je me sentais bien aussi. Je voulais retrouver cette sensation où je faisais plein de rêves très jolis où je dormais et c'était chouette mais je ne me souviens pas de grand-chose en fait..."
- "Tu te souviens d'avoir rencontré les elfes pendant la nuit ?"
- "Des elfes ?"
- "Oui, trois elfes comme Fànaviryan."
- "Fànaviryan ?"
- "Oui, tu sais la grande qui est avec nous, qui a une tête un peu bizarre avec des oreilles pointues."
- "Non, je.."
- "Alors, comme ça, tu as décidé tout seul d'y aller ? C'est courageux ça dis-donc..."
- "Bah, je ne sais pas... je trouvais ça bien d'aller là-bas."
- "Parce que moi, j'avais peur dans la forêt. Pas toi ?"
- Après un instant de réflexion, il répond : "je ne sais pas, je ne me souviens pas..."
- "D'accord..."
- "J'ai rencontré des elfes ?"
- "Hé bien écoute, nous avons rencontré trois elfes. Ben, tu sais bien, les elfes avec qui on est rentré, qui nous ont ramené à la sortie de la forêt. Ils nous ont dit qu'ils avaient passé un petit moment avec toi pendant la nuit, juste la nuit avant que tu arrives jusqu'à cet arbre."
- "Je ne sais pas..."
- "D'accord, tu as tout oublié, en fait..."
- "Ben, j'ai encore... je me souviens de... je l'ai retrouvé la cave. J'avais commencé à refaire des rêves très jolis."
- "Et tu sais ce qui t'es arrivé dans cette cave ?"
- "Que j'ai fait des rêves ?"
- "Oui. Parce qu'en fait, Daëgon, c'est lui qui t'a sorti de la cave et il a vu qu'il y avait des racines de l'arbre qui étaient en train de pousser autour de toi comme si elles voulaient te manger !"
- "Ah bon ??"
- "Ouais. Oui, il va donc falloir faire attention et ne plus jamais y retourner. Qu'est-ce que tu en penses ?"

Milon se met à réfléchir aux propos de Tirash puis la prend la main et lui dit :
- "Vous connaissez le village ?"
- "Ton village ?"
- "Oui"
- "Un petit peu mais pas beaucoup"
- "Vous voulez que je vous le montre ?"
- "Ah oui !"

Milon va alors amener Tirash dans les petites rues du village et va lui raconter les histoires familiales qui se vivent dans chaque bâtiment. Tirash sent bien que le jeune Hobbit est entré en confiance avec lui. Il semble difficile pour lui d'évoquer ce qui s'est passé dans la Vieille Forêt mais Tirash a gagné sa confiance.

Après plus de deux heures passées ensemble, Tirash ramène Milon chez lui et lui dit :
- "Écoute, si tu as des souvenirs qui te reviennent, tu viens m'en parler et puis il faut vraiment que tu ne retournes jamais là-bas !"
- "On peut rejouer demain ?"
- "Si tu veux... A demain alors !"

Tirash va ainsi repasser chaque jour voir Milon. Ils vont jouer ensemble mais, à chaque fois, Milon va, en profiter, pour évoquer auprès de Tirash des choses personnelles de sa vie. Au fur et à mesure des jours, Milon se livre un peu plus et semble se libérer d'un poids qu'il pouvait avoir.

Lors de son arrivée au pont du Brandevin, Edmond est de garde sur la rive de la Comté. Il reconnait la dunéenne à qui il lève la main en signe de salutation puis Selenia s'adresse à lui :
- "Bonjour, je voudrais voir le chef de la garde."
- "Bien sûr, pas de soucis, je vais aller chercher le sergent !"

Puis l'homme s'en va dans la tour ouest du pont. Deux minutes plus tard, Edmond ressort en compagnie d'Isildor Plume, le sergent du pont des Arbalètes, qui arrive en bombant le torse, remettant son chapeau en place et crie :
- "Oh, bonjour Madame !"
- "Bonjour, je vous apporte un message à destination de Golasgil."

Au retour du pont du Brandevin, Selenia va avoir du mal à faire avancer le cheval lorsqu'il fait nuit. Même si la lune éclaire suffisamment pour y voir, l'animal ne semble pas enclin à avancer correctement et la dunéenne ne semble pas avoir l'habitude de donner les bons ordres à la monture. Selenia va arriver, épuisée de sa journée, en pleine nuit à Souche.

Le 16 de Lothron de l'an 1640

Lors de la partie de jeu avec Tirash, Milon va montrer à l'homme du sud, un linge blanc finement brodé avec, à l'intérieur des feuilles séchées très parfumées. Tirash lui demande alors :
- "Qu'est-ce que c'est ?"
- "Je ne sais pas, j'ai trouvé ça sous mon oreiller ce matin."

Après l'avoir montré à Tirash, il retourne chez lui et va remettre le linge dans sa chambre puis revient jouer. Un peu plus tard, Tirash en parle à Mina Sanglebouc qui ne connait pas l'origine de ce linge. Elle pensait que ça provenait de la guérisseuse dunéenne.

Le soir, Tirash évoque cette question auprès de ses compagnons. Selon Selenia, il doit s'agir des herbes des elfes qui ont déposées. Tirash est étonné de la rapidité de livraison. Daëgon réagit en indiquant :
- "Il serait intéressant que Selenia puisse les voir."
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1851
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac

Re: [AU] Partie du 17 février 2021 - N°26 - 12 Lothron 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Dim 21 Fév 2021 12:10

La carte des aventures :
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1851
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac

Re: [AU] Partie du 17 février 2021 - N°26 - 12 Lothron 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Dim 21 Fév 2021 12:13

Les PNJ :
Image Image
Image
Image Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1851
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac


Retourner vers Terres du Milieu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

cron