[AU] Partie du 2 décembre 2020 - Partie N°20

Campagne dans les Terres du Milieu

[AU] Partie du 2 décembre 2020 - Partie N°20

Messagepar Rico the Hobbit » Mer 2 Déc 2020 19:26

Le 9 de Lothron 1640

Tirash prend alors la parole et murmure :
- "On essaye de rester discret..."
- "Oui, oui" indique Daëgon

Daëgon, Tirash et Selenia commencent à fouiller autour de la barque essayant de repérer des traces de pas. Le Dùnedain constate des traces de pas dans les herbes. Avec le sol humide à proximité du Brandevin, Daëgon arrive à les remarquer puis à suivre, le chemin engagé par ce qui semble être un Hobbit de petite taille. Les traces s'arrêtent lorsque le terrain devient plus sec mais selon Daëgon, le Hobbit s'est dirigé vers la Vieille Forêt.

Pendant ce temps, Fànaviryan a installé quelques pierres pour faire un feu et a posé ses deux couvertures mais Daëgon préfère suivre la piste du Hobbit. L'elfe remballe alors ses affaires et suit ses trois compagnons vers la Vieille Forêt en demandant :
- "Alors, vous avez trouvé une piste ?"
- "Oui et les traces vont vers la Vieille Forêt..." répond Daëgon.
- "On essaye de la suivre cette nuit à la torche mais au risque de la perdre ?"
- "Ça serait bien que l'on rentre un petit peu dans la forêt mais que l'on ne pénètre pas entièrement dedans, pas pour toute la nuit et que l'on parte en éclaireur, que l'on essaye de voir des traces et éventuellement de l'appeler ou de faire de la lumière."
- "Oui, l'appeler. S'il est loin et qu'il nous entend et qu'il répond mais que l'on ne l'entend pas à cause du fleuve. Il faudra peut-être s'enfoncer un peu." propose Selenia ?
- "Il faut envisager de faire des repères tous les dix - quinze mètres" suggère Fànaviryan.
- "Ne t'inquiètes pas, il y a des arbres, c'est bon, ne t'inquiètes pas." répond Daëgon.
- "C'est bon, il y a la lune, même s'il est un peu caché par la canopée, on pourra quand même se repérer dans les directions." conseiller Selenia.
- "Plutôt que de casser des branches, on peut faire des petits tas de cailloux, on en a récupéré quelques-uns au pied des arbres. Je propose cette idée de repère pour avancer." propose Fànaviryan. Elle va donc ramasser les quelques cailloux qu'elle peut trouver sur la rive du Brandevin puis Daëgon allume sa torche tandis que Selenia sort une bougie qu'elle vient placer dans sa lanterne.

Après cinq minutes de marche, la compagnie arrive à l'orée de la forêt. Selenia hurle "Miiilllonnn !!" Après cet appel de la Dunéenne, un silence s'abat sur la forêt. Les bruits de la faune se sont tus et il règne alors un relatif silence, le Brandevin continue de porter un léger bruit. Ce silence soudain est assez inquiétant, les quatre compagnons ont l'impression que la forêt les écoute. Ils restent ainsi quelques minutes dans ce silence à écouter les éventuels sons qui pourraient provenir de la forêt. Puis les quatre compagnons décident d'entrer dans la forêt avec une progression difficile avec les racines, les branches des arbres, des trous d'eau et des dénivelés à appréhender pour progresser. Daëgon et Selenia progressent sans difficulté ce qui est moins le cas pour Tirash qui se prend à plusieurs reprises les pieds dans des racines et Fànaviryan se prend plusieurs branches au visage et ne fait pas attention à un trou où l'une de ses bottes va se remplir d'eau. Daëgon et Selenia doivent régulièrement éclairer leurs deux camarades ce qui rend difficile la recherche de traces. Selenia hurle, de nouveau, le nom du Hobbit : "Miiiillllooonnnn !!" avant que le groupe ne rebrousse le chemin. Sa voix porte bien dans la forêt et rend la forêt complètement silence avec cette sensation que l'environnement autour observe le groupe. La moindre feuille, arbre, branche devient une menace. Daëgon commence à ne pas se sentir à l'aise dans la forêt et souhaite y sortir. Fànaviryan essaye de le rassurer et propose également de sortir des bois.

Le groupe installe un campement en plein milieu de la prairie. Fànaviryan souhaiterait, toutefois, sécher sa botte et offrir un repère pour le Hobbit s'il sortait de la forêt. Le groupe va préparer un petit feu pour se réchauffer, sécher la botte de Fànaviryan. Daëgon prend le premier tour de garde qui se déroule sans incidents. Dès lors que ses compagnons sont endormis, le Dùnedain commence à réentendre les bruits de la forêt, le cri des oiseaux nocturnes. Lorsque Selenia prend le tour de garde suivant, Daëgon peut aller s'endormir apaiser. La Dunéenne profite d'être la seule réveillée pour réaliser une méditation qui va l'amener dans une vision assez sombre. Elle y voit une petite silhouette qui se dirige vers une masse sombre, immense qui est entourée par la forêt. Cette vision glace le sang de Selenia qui est toutefois protégée par les esprits. Le reste de la nuit va bien se dérouler pour Selenia puis Tirash qui constate que la forêt semble plus accueillante en ce milieu de nuit. Fànaviryan fait le même constat et doit commencer à se protéger d'une petite pluie fine qui commence à tomber en cette fin de nuit. Elle patrouille autour du camp et repère à l'entrée de la forêt un espace plus dégagé qui serait plus propice pour y entrer. L'elfe revient ensuite au camp, sort des caisses données par les hobbits un poulet braisé qu'elle met sur le feu puis retourne vers la forêt. En rentrant au camp, après un temps qui lui a paru court, le poulet est complètement brûlé.

Le 10 de Lothron 1640

Les trois compagnons se réveillent avec une odeur âcre de poulet trop cuit et d'humidité. La compagnie va préparer le repas tout en se répartissant la nourriture transmise par les Hobbits de Souche. Les plats qui pourraient s'abimer sont mangés le matin et le reste est calé au fond des sacs. Les compagnons vont avoir à manger pour plus d'une journée avec leurs provisions.

Au moment de partir, Fànaviryan prend la parole :
- "J'ai repéré une entrée par là-bas, si on y allait rapidement ?"
- "De toute façon, on va faire le terrain voir s'il existe des pistes pour parcourir la forêt." propose Daëgon.
- "Peut-être reprendre la piste de Milon de jour ?" interroge Tirash.

Daëgon cherche de nouvelles traces au sol. Fànaviryan proposait d'emprunter le passage repéré le matin à l'entrée de la forêt mais ce chemin semble avoir disparu. Puis Selenia propose de se répartir en deux groupes, l'un qui se dirige vers le nord et l'autre vers le sud sur 300 / 400 mètres pour repérer des traces ou des passages juste à l'entrée de la forêt. Elle précise :
- "Là, il faut regarder s'il n'y a pas des traces comme quoi il serait entré par un autre endroit. On peut se répartir, deux qui vont vers le nord et qui vont vers le sud. On recherche sur peut-être cinq cents mètres de chaque côté." Daëgon et Tirash vont au nord pendant que Selenia et Fànaviryan partent au sud. Aucun des deux groupes n'arrive à repérer des éléments particuliers susceptibles de leur donner une piste. Aucun endroit ne semble plus simple pour entrer dans la forêt. Les quatre compagnons et en particulier Daëgon et Selenia estime que le Hobbit a dû entrer dans la forêt par le chemin emprunté la veille. Au moment d'entrer dans la forêt, Fànaviryan intervient :
- "Gardez à l'esprit que ce petit lors de sa précédente escapade, avait pensé trouver une cave à vin ce qui pourrait être un entrepôt de contrebande. Ça dû être utilisé mais pas vraiment marqué mais il y a, sans doute, un chemin, un vieux chemin."
- "C'est possible" indique Tirash.
- Puis Selenia prend la parole : "J'ai eu une vision pendant la nuit..."
- "Tu as encore pris du Rakit !!" l'interrompt Daëgon.
- "... il serait sans doute prêt d'une grande masse noire, peut-être une montagne, peut-être un rocher, un arbre géant, quelque chose qui serait très grand, très massif et très noir."
- "Une forêt ?" interroge Tirash.
- "Quand tu dis grand, c'est très haut ou ??" demande Daëgon.
- "Ce n'est pas très clair, quelque chose d'imposant." indique Selenia.
- "Très sombre donc quand on va se trouver dans l'ombre, on va le trouver." intervient Fànaviryan.
- "Ça peut-être une grotte dans une montagne, c'est sombre et dans quelque chose de grand donc je ne sais pas. Ça pourrait être une tour aussi, je ne sais pas..."
- "Mais il te semblait en vie ?"
- "Il semblait inaccessible mais bougeait."
- "Allez compagnons, allons de l'avant !!"

La progression dans la forêt se déroule bien, Selenia et Tirash ont parfois du mal à marcher. A plusieurs reprises, Tirash se prend des branches dans la figure. Fànaviryan vient soutenir Tirash dans sa progression pendant que Daëgon aide Selenia. Ce soutien ralentit, toutefois, la marche dans la forêt avec des chemins en montée uniquement en début de matinée puis la forêt se densifie. Tout en progressant, Daëgon, Selenia et Tirash cherchent des traces au sol pendant que Fànaviryan pose tous les 100 mètres un caillou au sol.

Après plus d'une heure de marche, Tirash repère dans un trou d'eau alors qu'il avait failli y tomber, une trace de pas, à priori, assez récente, qui semble être celle d'un pas de Hobbit. Il alerte ses compagnons sur sa trouvaille. Daëgon part alors de ces traces pour suivre le chemin emprunté par la suite et de suivre une trace pendant un bon moment. Puis, après une demi-heure de pistage, Daëgon lève la tête et repère un mouchoir rouge à carreau accroché à une branche, 3-4 mètres plus haut.
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1837
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac

Re: [AU] Partie du 2 décembre 2020 - Partie N°20

Messagepar Rico the Hobbit » Sam 5 Déc 2020 13:02

La carte des aventures :
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1837
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac


Retourner vers Terres du Milieu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron